chèrement


chèrement

chèrement [ ʃɛrmɑ̃ ] adv.
• 1080; de cher
1D'une manière affectueuse et tendre. affectueusement, tendrement. Vx « laissez-moi vous embrasser chèrement et tendrement » (Mme de Sévigné). Mod. Aimer chèrement qqn. Conserver chèrement un souvenir. amoureusement, pieusement.
2À haut prix, d'un prix élevé. cher (II). Vx Acheter, payer, vendre chèrement. cher (adv.).Fig. et mod. Il paya chèrement son succès, en consentant de grands sacrifices. Vendre chèrement sa vie.

chèrement adverbe (de cher) Littéraire. Avec tendresse : Conserver chèrement un souvenir.chèrement adverbe (de cher) Moyennant de gros sacrifices : Une maison chèrement acquise.chèrement (expressions) adverbe (de cher) Vendre chèrement sa vie ou, familièrement, sa peau, mourir courageusement en causant de lourdes pertes à ses ennemis. ● chèrement (synonymes) adverbe (de cher) Moyennant de gros sacrifices
Synonymes :
Vendre chèrement sa vie ou, familièrement, sa peau
Synonymes :
- héroïquement

chèrement
adv. Au prix de lourds sacrifices. Une victoire chèrement acquise.

CHÈREMENT, adv.
I.— [Correspond à cher I] D'une façon affectueuse et tendre. M. Godeau trouvait que c'était lui faire injure à lui-même que d'oser prétendre qu'on ne pouvait pas l'aimer plus chèrement que faisait Véronique (JOUHANDEAU, M. Godeau intime, 1926, p. 212). Des images de villes chèrement connues (AMBRIÈRE, Les Grandes vacances, 1946, p. 91).
II.— [Correspond à cher II] Au prix élevé.
A.— [Ne peut être remplacé par cher II A] :
1. Il fallait donc quitter cet appartement si chèrement établi, rendre inutiles tant de sacrifices.
BALZAC, Les Illusions perdues, 1843, p. 154.
B.— [Modifie un verbe désignant une transaction comm.] Vx. Quelle maison ne t'appartient pas et n'est chèrement louée par toi? (VIGNY, Chatterton, 1835, p. 253).
Au fig. Payer chèrement. Synon. de payer cher. Vendre chèrement (sa vie, sa peau, etc.). Synon. de vendre cher :
2. Chez lui, à l'abattement, avait succédé une volonté farouche de se défendre, de vendre chèrement sa peau.
VAN DER MEERSCH, Invasion 14, 1935, p. 462.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1100 « à haut prix » [fig.] (Roland, éd. J. Bédier, 3012); 1165-70 fig. « fortement, extrêmement » chierement se repentir (B. DE STE MAURE, Troie, éd. L. Constans, 11842); 2. 1165-70 tenir chieremant « tenir en estime » (CHR. DE TROYES, Erec et Enide, éd. W. Foerster, 3407). Dér. de cher; suff. -(e)ment2. Fréq. abs. littér. :138.

chèrement [ʃɛʀmɑ̃] adv.
ÉTYM. 1080; de cher, chère.
1 D'une manière affectueuse et tendre. Affectueusement, tendrement. || Aimer chèrement qqn. || Conserver chèrement un souvenir. Amoureusement, pieusement; sollicitude (avec sollicitude).
1 (…) ne sois point rebelle à mon commandement,
Qui te donne un époux aimé si chèrement.
Corneille, le Cid, V, 6.
1.1 (…) elle est favorite de Zobéide, épouse du calife, qui l'aime d'autant plus chèrement, qu'elle l'a élevée dès son enfance, et qu'elle se repose sur elle de toutes les emplettes qu'elle a à faire.
A. Galland, les Mille et une Nuits, t. I, p. 378.
Vx. Affectueusement.
2 Après cette gronderie toute maternelle, laissez-moi vous embrasser chèrement et tendrement (…)
Mme de Sévigné, 954, 25 févr. 1685.
2 À haut prix, d'un prix élevé. Cher (II.). Vx. || Acheter, payer, vendre chèrement.Fig. et mod. || Il paya chèrement son succès, en consentant de grands sacrifices.Payer chèrement un plaisir.
3 Le prince répondit (…) qu'il n'était ni assez habile, ni assez sot pour payer si chèrement une passade.
Voltaire, Politique et Législation probab. de Justice, in Littré.
Fig. || Vendre chèrement sa vie, la défendre vaillamment, jusqu'à la mort.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cherement — Cherement. adv. Avec beaucoup d affection, tendrement, avec beaucoup d amour. Je l aime cherement. je conserve cela cherement. garder cherement. Il signifie aussi, A haut prix. Acheter cherement. vendre cherement sa marchandise. On dit fig. qu Un …   Dictionnaire de l'Académie française

  • chèrement — (chê re man) adv. 1°   D une manière affectueuse et tendre. •   Vous n êtes aimée en nul lieu du monde si chèrement qu ici, SÉV. 8. •   Cela pourrait bien être, il m aimait chèrement, CORN. Poly. I, 4. •   Cela peut être encore, ils s aimaient… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CHÈREMENT — adv. Tendrement, avec beaucoup d affection, avec beaucoup d amour. Je l aime chèrement. Je conserve cela chèrement.   Il signifie aussi, À haut prix. Acheter chèrement. Vendre, payer chèrement sa marchandise.   Il s emploie figurément dans ce… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CHÈREMENT — adv. Tendrement, avec beaucoup d’affection, avec beaucoup d’amour. Je l’aime chèrement. Je conserve cela chèrement. En ce sens il a vieilli. Il signifie plutôt à haut prix. Acheter chèrement. Vendre, payer chèrement sa marchandise. Fig., Il paya… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Vendre chèrement sa vie ou, familièrement, sa peau — ● Vendre chèrement sa vie ou, familièrement, sa peau mourir courageusement en causant de lourdes pertes à ses ennemis …   Encyclopédie Universelle

  • vendre — [ vɑ̃dr ] v. tr. <conjug. : 41> • 980 « trahir »; lat. vendere 1 ♦ (XIe) Céder à qqn en échange d une somme d argent. Vendre ses livres, ses meubles, sa maison. « Pour se faire de l argent, elle se mit à vendre ses vieux gants, ses vieux… …   Encyclopédie Universelle

  • cher — cher, chère [ ʃɛr ] adj. et adv. • chier 980; lat. carus I ♦ 1 ♦ (Attribut ou épithète) Qui est aimé; pour qui on éprouve une vive affection. Cher à qqn. Ses enfants lui sont chers. L ami le plus cher. Ses chers amis. « Aux bras d un être cher »… …   Encyclopédie Universelle

  • victoire — [ viktwar ] n. f. • 1155; victorie 1080; lat. victoria 1 ♦ Succès obtenu dans un combat, une bataille, une guerre. Remporter une victoire (⇒ vaincre) . Victoire de qqn sur qqn. Trophée d une victoire. Voler de victoire en victoire. ⇒ conquête .… …   Encyclopédie Universelle

  • vendre — (van dr ), je vends, tu vends, il vend, nous vendons, vous vendez, ils vendent ; je vendais ; je vendis ; je vendrai ; je vendrais ; vends ; qu il vende, vendons, vendez ; que je vende, que nous vendions ; que je vendisse ; vendant ; vendu, v. a …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Au Nom De La Loi (Feuilleton Télévisé) — Pour les articles homonymes, voir Au nom de la loi (homonymie). Au nom de la loi Titre original Au nom de la loi Genre Feuilleton Pays d’origine …   Wikipédia en Français